THÉÂTRE

"MCHOUGA-MABOUL"
Théâtre-Conte-Halqa
Création de et par Simon Elbaz

De la tradition orale du conte halqa au théâtre contemporain.

L'action se passe au Maroc autour d'un personnage typique Mchouga, le fou du Mellah, fou du Maghreb adopté par les trois communautés juive, musulmane, chrétienne et témoin de leur éclatement dans les années cinquante, sous le Protectorat Français. Le spectacle est rythmé de jeux de langues, de musiques, de danses... transportant le spectateur dans les dédales de la mémoire, à la découverte de Mchouga, personnage à facettes multiples, légendaire mendiant-bouffon qui rit jusqu'aux larmes, qui pleure jusqu'au rire.

«...C'était un drôle de type, dernier couché, premier levé ! Avant d'installer sa halqa, son théâtre en rond, sur la place du village, quand ça le prenait, il passait par la mosquée, puis par la synagogue. L'église ? c'était trop loin pour lui ! Et il se mettait à chanter, à psalmodier en arabe, en hébreu et même en français ! Était-il Musulman ? Juif ? Chrétien ?
Au village, pour les Juifs, c'était Moussi, pour les Arabes et les Berbères, c'était Moussa. Sacré Moussi-Moussa, couci-couça et vice-versa ! Les Européens l'appelaient Maboul. Mais pour tout le monde c'était Mchouga ! ...»


 
 
 

Photo Théâtre

Photo_Theatre.JPG
   Images...              Vidéos...
 
Éric Fottorino
« Mauvais coucheurs s’abstenir. Simon Elbaz est fou. Complètement m’chouga. Gravement maboul. Il s’est accroché à ses racines, a travaillé sur son histoire, sur la mémoire et a ressuscité les djinns de son village. À lui tout seul il s’est refait un monde de jongleurs et d’acrobates, a pris son luth, posé dessus sa voix chaude, ses mots drôles. En trois versions, toutes originales : hébreu, arabe, français. Poète plus que prophète, il passe indifféremment de la mosquée à la synagogue. Et gare à qui voudrait l’enfermer dans une quelconque chapelle. Il est venu pour dire et chanter que chacun est un être unique,  en amitié avec l’autre, relié, différent et indispensable. Pas si fou, Simon Elbaz. Juste auteur, comédien, musicien ».

NB. La pièce « Mchouga-Maboul » est publiée aux Éditions  
Les Patriarches Dar al-‘Uns, Paris


Conditions financières et techniques
sur demande : simon.elbaz.matrouz@free.fr